Les katas

 

Le Kata est une "forme" dans le vide.
C'est à dire une répétition de techniques spécifiques suivant un schéma précis dans le vide.
Souvent présenté comme un "combat imaginaire" le Kata est avant tout une véritable encyclopédie du Karaté car toutes les techniques d'une écoles peuvent être retrouvées dans les explications des Kata (les "Bunkai").
 
Le Wado Ryu comprend peu de Kata, car le fondateur voulait que le travail porte avant tout
sur une recherche effective et non pas une répétition d'une infinité de Kata dans le vide (ce qui a effectivement peu d'intérêt).
 
Les Pinan :
Les cinq Kata Pinan ont été créés par maître Anko Itosu au début du XXème siècle pour faciliter l’enseignement du Karaté dans les écoles d’Okinawa.
 
Ils puisent leurs techniques dans des Katas plus anciens comme Kushanku ou Bassaï, dont les techniques trop difficiles ont été retirées.

Pinan nidan
Pinan nidan
Pinan shodan
Pinan shodan
Pinan sandan
Pinan sandan
Pinan yodan
Pinan yodan
Pinan godan
Pinan godan
Naihanchi
Naihanchi

(39 mouvements) Le cavalier de fer. Ce kata s’articule autour de la position Naihanshi dachi.

Kushanku
Kushanku

(66 mouvements) Du nom de l'expert chinois l'ayant créé. Ce kata est le kata des katas de base.

Basai
Basai

(43 mouvements) Briser, assaillir la forteresse

Seichan
Seichan

(42 mouvements) La demi-lune ou le kata des 13 combattants.

Wanshu
Wanshu

(40 mouvements) L'envol de l'hirondelle.

Jihon
Jihon

Du nom d'un temple bouddhiste situé en Chine.

Chinto
Chinto

(46 mouvements) La grue sur un rocher

Rohai
Rohai

(24 mouvements) Le miroir de l’âme

Niseichi
Niseichi

(33 mouvements) 24 pas : le rythme est particulier, grâce à une succession de temps rapides et lents.

Unsu
Unsu
Kumpu
Kumpu

(52 mouvements) Ce kata est le kata des katas supérieurs

Jitte
Jitte

10 mains.

Les katas supérieurs :